Master 1

Organisation                                                                 

Le Master 1ère année est principalement consacré à un tronc commun et quelques unités optionnelles au deuxième semestre.

Au premier semestre :

  • L'UE "démarche expérimentale et méthodologie" est dispensée en pédagogie active;
  • Une unité pratique de 80h appelée "initiation à la recherche 1", propose un atelier thématique et technologique encadré par plusieurs enseignants-chercheurs, au cours duquel chaque groupe d’étudiants va mener une étude sur un thème donné en utilisant plusieurs techniques de base de la discipline;
  • Quatre unités théoriques disciplinaires sont également suivies par tous les étudiants : "génomique", "biologie cellulaire procaryote", "génétique bactérienne" et "métabolisme et diversité microbiens";
  • Une UE d'anglais obligatoire permet aux étudiants de consolider leurs acquis linguistiques,
  • Enfin, l'UE "préprofessionnalisation 1" complète le semestre.

Au deuxième semestre :

  • Tous les étudiants font un stage de 6 semaines dans un laboratoire de recherche ou sur une plateforme technologique;
  • L'UE "projet expériemental en microbiologie" et l'UE "communiquer en sciences" sont également suivies par tous les étudiants : l'UE "communiquer en sciences" est une unité qui permet aux étudiants d’étudier des thèmes de recherche à travers des articles scientifiques. Des exposés sont présentés par les étudiants sur les thèmes étudiés;
  • Quatre UE optionnelles viennent compléter la formation disciplinaire de ce deuxième semestre : elles sont choisies parmi 6 UE proposées. Ces UEs permettent d'aborder la spécialisation de M2 : interactions bactériennes, morphogenèse et différentiation microbiennes, adaptation moléculaire et cellulaire des bactéries, biologie synthétique, ingénierie métabolique et bioprocédés, virologie;
  • Enfin, l'UE "préprofessionnalisation 2" complète le semestre.

 

Ce qu'en disent les étudiants

« J’ai commencé mon parcours d’études supérieures en faisant un BTS en Biotechnologies, puis j’ai souhaité poursuivre en Licence Sciences de la Vie parcours Biologie cellulaire à Luminy (Marseille). Lors de mon BTS, parmi les TP, je préférais ceux de microbiologie ! Puis en licence, je me sentais le plus à l’aise dans cette discipline. De plus, mon projet d’avenir s’est concrétisé : valoriser les microorganismes afin de faire un monde meilleur. C’est pourquoi je me suis finalement orientée dans ce domaine-là.

Cette première année de master a été enrichissante : nous avons une proximité avec le monde de la recherche (enseignants-chercheurs, intervenants, congrès, …) et nous sommes donc au courant des dernières découvertes. Au cours de l’année, nous devons pratiquer plusieurs oraux et travailler en groupe, ce sont de bons exercices pour plus tard.

Je trouve que notre promotion est soudée, ce qui est motivant pour aller de l’avant ! 

Ce qui me plaît le plus, c’est la période de stage qui permet d’appliquer les notions théoriques, de gagner en autonomie et de baigner dans l’environnement de notre futur métier. »

Katia VILLION, étudiante en 1ère année, avril 2019

 

« Lors de ma licence Sciences de la Vie, acquise à l’Université d’Aix-Marseille sur le campus de Luminy, la microbiologie a toujours été pour moi un domaine très intéressant, ce qui m’a poussé à vouloir intégrer ce Master Microbiologie. En effet, le contenu de ce master m’a donné envie de poursuivre mes études, surtout grâce aux enseignements proposés.

Le cadre de travail ainsi que les enseignements ont su me faire progresser dans tous les aspects de la microbiologie. L’ambiance au sein de la promotion est bonne, l’esprit de compétition n’est pas présent comme dans certains autres masters et l’entraide est vraiment présente.

Les enseignements « communiquer en sciences » ou encore le stage du second semestre sont des enseignements permettant de réellement visualiser ce que sont les métiers de la microbiologie et permettent également d’avoir un socle de connaissances et de pratiques pour être un bon scientifique dans le futur. »

Kévin ESPOSITO, étudiant en 1ère année, avril 2019

 

« J’ai d’abord fait une licence Biologie Moléculaire et Génétique à Nice. Les enseignements de microbiologie en L2, puis de génétique procaryote en L3, m’ont intéressé mais les perspectives de me spécialiser en microbiologie étaient limitées à Nice. J’ai donc décidé d’entrer dans le Master Microbiologie de Marseille-Luminy.

J’y ai trouvé surtout un enseignement de qualité avec une grande diversité dans les notions abordées. La première semaine est consacrée à l’UE « Démarche Expérimentale et Méthodologie », ce qui permet de se débarrasser de toutes les lacunes éventuelles et de travailler correctement pendant l’année.

Beaucoup d’UEs permettent de vraiment s’investir via divers projets et oraux, et l’emploi du temps est pensé en fonction de cet investissement puisqu’une partie de la semaine est prévue pour le travail personnel. Les travaux de groupe permettent d’ailleurs, si on le souhaite, de travailler avec beaucoup de camarades différents, ce qui permet de renforcer les liens dans la promotion. »

Lucas DUPUIS, étudiant en 1ère année, avril 2019